En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de presse

Marcillac-Vallon. Restauration scolaire et informatique au menu de la visite de Jean-Claude Luche

Par NICOLAS CIMOLINO, publié le jeudi 20 février 2014 09:49 - Mis à jour le jeudi 20 février 2014 09:49

La Dépêche du Midi | 15 février 2014

 

 

 

En visite à Marcillac ce jeudi matin, Jean-Claude Luche a profité de «son petit tour dans le secteur» pour venir saluer le personnel du collège Kervallon, une occasion pour lui de faire le point sur la restauration scolaire et l’informatique dans les collèges publics du département.

En Aveyron, sur les 21 collèges publics, 19 disposent d’un service de restauration. Ainsi, ce sont plus de 1,2 million de repas qui sont fabriqués chaque année pour les collégiens par les agents du conseil général. La démarche participative engagée par la collectivité départementale en 2010 avait pour but d’optimiser ce service de restauration et portait sur deux objectifs essentiels : aller vers l’égalité tarifaire ainsi que faciliter et organiser l’accès des produits locaux de qualité. Mission accomplie pour Jean-Claude Luche qui, après avoir rappelé que «les denrées nécessaires à la constitution des repas représentaient un marché de 2 M€», s’est félicité de la mise en place d’un groupement de commandes , coordonné par le conseil général. La chambre d’agriculture a été largement associée à cette démarche, de façon à s’adapter au mieux au marché local. «Les marchés ont été relancés, a-t-il dit, les attributions interviendront dans quelques semaines. L’accent a été mis de façon à coller encore plus au marché local et sur les produits bio». Ces améliorations qualitatives se font dans le cadre d’un prix de revient très raisonnable (6,25 € en moyenne avec une part pour les denrées représentant 1,93 €). L’équité tarifaire souhaitée a pu être obtenue en 2013 avec la fixation d’un tarif unique pour tous les collégiens : 2,70 € le repas par élève.

Informatique : les efforts consentis

Concernant l’informatique, Jean-Claude Luche et Dominique Delagnes, directeur du service patrimoine et collèges, ont insisté sur les efforts consentis qui placent l’Aveyron parmi les départements de la région les mieux équipés : en moyenne, 1 ordinateur pour 3,3 élèves et une majorité de salles de classe équipées de vidéoprojecteurs. Afin de conserver et de pérenniser cette situation, le renouvellement du parc informatique des collèges publics a été décidé en 2013, soit un investissement de 500 000 € pour l’achat de 1 200 unités centrales. «Dans un souci d’équité, il va être proposé à la session budgétaire de février d’allouer une enveloppe exceptionnelle de 280 000 € aux collèges privés». Enfin, la constitution prochaine d’un groupe de réflexion dans le domaine informatique (principaux, profs, référents informatiques et conseil général) permettra de déterminer les axes futurs d’investissement dans ce domaine en constante évolution.

La Dépêche du Midi

Catégories
  • février 2014