En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de presse

Marcillac-Vallon. Escales musicales pour la chorale de Kervallon [La Dépêche du Midi]

Par NICOLAS CIMOLINO, publié le vendredi 1 juin 2012 15:15 - Mis à jour le mercredi 7 novembre 2012 07:26

La Dépêche du Midi | 13 mai 2012

 

Marcillac-Vallon. Escales musicales pour la chorale de Kervallon Rencontre avec Laurence Albinet, professeur d'éducation musicale et de chant choral au collège Kervallon, responsable du concert de demain soir qui réunira 250 choristes (5 établissements représentés) à la salle des fêtes d'Onet pour des « Escales musicales en Amérique du Sud ».

Quels sont les objectifs d'un projet de cette envergure ?

Avec mes collègues de l'association Ardemus, nous faisons le choix d'aborder un répertoire savant ambitieux, complétant les chansons arrangées pour 2 ou 3 voix traditionnelles de chorale. De plus, l'exigence du « par cœur », l'équilibre entre les langues étrangères et le français, le souci d'intégrer harmonieusement des écoliers du primaire et des collégiens, demandent à tous un travail rigoureux et imposent aux élèves des qualités rarement sollicitées dans le cadre scolaire qui jouent d'ailleurs un rôle essentiel dans la structuration individuelle des élèves et dans leur rapport à un groupe.

Au collège Kervallon la chorale connaît un beau succès, quelles en sont les raisons ?

En plus de l'évident plaisir de chanter ensemble, les 70 choristes viennent aussi pour retrouver leurs camarades issus d'autres classes ou niveaux. La fidélité des anciens qui repartent pour un nouveau projet est une grande motivation pour le professeur. Cette confiance renouvelée est un moteur, la source de notre inspiration chaque année.

Comment se passe la préparation ?

Ce concert est un projet abouti qui se mûrit tout au long de la période scolaire. Deux répétitions de 30 minutes par semaine sont proposées aux élèves qui doivent faire preuve d'une solide motivation. Chacun a conscience de sa responsabilité dans la réussite du concert final, ne serait-ce que par son sens de la ponctualité et l'assiduité, valeurs importantes dans la construction de ces futurs citoyens. Grâce à l'ENT (environnement numérique de travail) mis en place cette année à Kervallon, les élèves ont l'opportunité de pouvoir écouter certains passages des chants chez eux et donc de revoir à leur rythme le travail fait lors des répétitions. Un stage de chant choral est également proposé aux choristes, ainsi qu'une journée de répétition et de mise en place le jour du concert.

Catégories
  • Mai 2012