En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de presse

Marcillac : le harcèlement expliqué aux élèves du collège Kervallon

Par NICOLAS CIMOLINO, publié le samedi 2 avril 2016 12:06 - Mis à jour le samedi 2 avril 2016 12:06

Centre Presse | 16 février 2016

 

 

"Le harcèlement ne doit pas être une fatalité et chacun doit se sentir concerné par ce phénomène". C’est le message qu’ont tenu à faire passer aux élèves de 6e, Mme Goueffon, chargée de prévention à la MAE, accompagnée par Yves Pailhories, de la délégation départementale. Cette action, qui s’inscrit dans le cadre du programme d’éducation à la santé et la citoyenneté, permet aux élèves de réfléchir sur les causes et les conséquences de paroles ou de gestes néfastes vis à vis d’un ou plusieurs camarades.

L’animatrice a notamment précisé les différents types de harcèlement, et, à travers plusieurs outils numériques et ludiques, a favorisé le débat et libéré la parole des élèves pour redéfinir le sens parfois erroné ou galvaudé de divers termes de vocabulaire sur le sujet. L’accent a été également porté sur ce message de prévention, qui fait que l’on doit refuser toute forme de harcèlement ou de violence inhérente à ces conflits.

 

Mme Goueffon a également montré à chaque collégien présent des pistes et des conseils pour faire face à ces problèmes qui ne sont jamais faciles à évoquer pour ceux qui rentrent dans l’âge, et parfois le mal-être, de l’adolescence. Il faut ainsi en parler le plus tôt possible à quelqu’un de son entourage et plus particulièrement à un adulte. Rappelons ici que pour mieux prévenir et prendre en charge le harcèlement scolaire, le ministère de l’Éducation Nationale a lancé, il y a quelques mois, un numéro vert, donc gratuit: le 3020.

Cette intervention a été saluée par chacun des participants (personnes «ressource» du collège comme élèves) et ne manquera pas d’être prolongée au sein de l’établissement.

Catégories
  • février 2016