En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de presse

Les questions de justice ont trouvé des réponses

Par NICOLAS CIMOLINO, publié le lundi 9 avril 2018 09:49 - Mis à jour le lundi 9 avril 2018 09:49

La Dépêche du Midi | 30 janvier 2018

 

 

Dans le cadre du programme d'éducation à la citoyenneté, et en collaboration avec les professeurs d'enseignement moral et civique, les élèves de 4e du collège Kervallon ont rencontré les représentants et éducateurs de la PJJ de Rodez (protection judiciaire jeunesse).

En s'appuyant sur une exposition «Questions de justice», les intervenants ont expliqué la place prépondérante de la justice dans la société.

«Cette animation basée sur l'échange, les expériences multiples et le rapport du mineur face à l'institution a permis aux collégiens de prendre en considération les notions d'égalité face à la loi, mais aussi d'infractions et de délits», ont souligné les professeurs à l'initiative de ce projet. À l'appui des divers codes et conventions en toile de fond (Code civil, Code pénal, mais aussi convention des Droits de l'Homme ou de l'Enfant), les élèves étaient amenés à réfléchir et à se positionner sur des cas concrets, choisis personnellement, et mettant en œuvre les démarches de justice et les notions de droits et de devoirs.

Toutes vos infos en illimité et sans publicité à partir d'1€/mois

Antoine de Zerbi, le principal du collège, s'est félicité de «la richesse des échanges qui ont permis d'apporter un éclairage pluriel et une valeur humaniste au «vivre ensemble si important de nos jours pour notre société.

Donner du sens aux valeurs de justice, c'est construire ainsi un vrai parcours civique et former des citoyens avertis et sensibles. Un objectif fondamental, réel et concret pour le collège Kervallon».

La Dépêche du Midi

Catégories
  • janvier 2018