En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de presse

Les conseils de sécurité des motards

Par NICOLAS CIMOLINO, publié le lundi 9 avril 2018 09:51 - Mis à jour le lundi 9 avril 2018 09:51

La Dépêche du Midi | 20 février 2018

 

 

Dans le cadre de l'éducation à la sécurité routière, les élèves de cinquième du collège public Kervallon ont bénéficié, la semaine dernière, d'une intervention de la commission éducation routière jeunesse, liée à la Fédération française des motards en colère.

C'est avec pédagogie et forts de leur expérience que deux animateurs, Dominique Fabre et Daniel Marais, sont venus à la rencontre des jeunes collégiens. Ils ont abordé plusieurs thèmes afin de les inciter «à réfléchir sur leur propre comportement et à adopter des postures plus civiques et plus citoyennes pour un vrai partage de la route».

En préambule, ils ont insisté sur la nécessité d'un équipement adapté aux deux-roues (casque et gants obligatoires…), avant d'évoquer la vitesse et ses répercussions sur le temps de réaction et la distance d'arrêt de son véhicule. D'autres points ont également été abordés, comme les effets particulièrement néfastes de l'alcool et des stupéfiants, l'utilisation du portable au volant ou au guidon, l'acuité visuelle, ainsi que le principe essentiel de l'anticipation sur la route.

Toutes vos infos en illimité et sans publicité à partir d'1€/mois

«Chaque classe a eu droit à deux heures d'intervention très attractives et appréciées par les élèves car elle s'appuie sur des exemples et des expériences pratiques simples et concrètes», a souligné Bertrand Cerle, conseiller principal d'éducation.

Ce dernier a rappelé que cette action venait en complément de la sensibilisation et de la prévention menée au collège, «en vue de la préparation de l'examen de l'attestation scolaire de sécurité routière de premier niveau, que chaque élève devra réussir pour conduire, plus tard, son cyclomoteur de façon responsable et impliquée.»

La Dépêche du Midi

 

Catégories
  • février 2018