En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de presse

Entreprise Bras-Turlan : quatre générations de menuisiers

Par NICOLAS CIMOLINO, publié le mercredi 3 décembre 2014 07:57 - Mis à jour le mercredi 3 décembre 2014 07:58

La Dépêche du Midi | 19 octobre 2014

 

Photo DDM

 

Depuis une vingtaine d'années, la Fédération de bâtiment et des travaux publics de l'Aveyron invite les élèves en phase d'orientation (4e ou 3e) à visiter ses entreprises, ses chantiers, ses ateliers et ses bureaux. C'est dans ce cadre intitulé les «Coulisses du bâtiment» que l'entreprise de menuiserie Bras-Turlan a ouvert ses portes aux collégiens de Kervallon et à ceux de Saint-Joseph.

Accompagnés de leurs professeurs, près de 80 élèves ont ainsi pu découvrir, par groupes, cette entreprise familiale créée en 1936 par Georges Bras et reprise par son gendre, André Turlan, en 1968. Ce dernier, pour diversifier son activité, construisit la même année un magasin de négoce de meubles à Saint-Christophe. En 1981, Jean-Philippe, le fils d'André, reprend l'affaire qu'il développe en se consacrant exclusivement à son métier de menuisier. De père en fils, l'entreprise a su s'adapter aux évolutions des techniques et de la demande, tout en conservant son savoir-faire artisanal. Bastien Turlan, le fils de Jean-Philippe, dernier arrivé dans l'entreprise, devrait suivre la voie tracée par ses ascendants… le moment venu.

Aujourd'hui, l'entreprise Bras-Turlan est spécialisée dans la fabrication de menuiseries extérieures et intérieures en bois uniquement ; elle conçoit et réalise également des agencements de magasin. «Notre équipe de 18 salariés, souligne Jean-Philippe, est capable de s'adapter à tous les projets, notamment les marchés d'entretien. Notre zone de chalandise s'étend sur plusieurs départements en partant de l'Aveyron, la Lozère, le Lot, l'Hérault, le Cantal, le Tarn et le Tarn-et-Garonne».

Au cours de leur visite, les élèves ont pu apprécier le travail de conception réalisé en amont au bureau d'études avec trois logiciels fondamentaux, utilisés pour les projets de fabrication de fenêtres, d'escaliers et de meubles. Dans le grand atelier de 1 000 m2, casques de sécurité bien vissés sur leur tête, ils ont observé avec intérêt le fonctionnement de 3 machines à commandes numériques, une défonceuse, une scie à plat et une machine de débit.

La visite s'est achevée par un rafraîchissement offert par l'entreprise hôte.

La Dépêche du Midi

Catégories
  • octobre 2014