En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de presse

Collégiens et écoliers célèbrent le centenaire de la guerre

Par NICOLAS CIMOLINO, publié le vendredi 5 juin 2015 06:41 - Mis à jour le vendredi 5 juin 2015 06:41

La Dépêche du Midi | 3 juin 2015

 

 

Les élèves du collège Kervallon s'impliquent dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. Une exposition au collège Kervallon sur la Grande Guerre montre le travail mené tout au long de l'année par différentes classes dans le cadre des cours d'histoire, d'éducation civique et d'occitan et par les écoles publiques de Marcillac et de Clairvaux.

Cette exposition met l'accent sur l'étude du monument aux morts de Marcillac, étude réalisée par les classes de troisième dans le cadre des cours d'histoire et, pour une partie, en partenariat avec des élèves de l'école publique Jean-Auzel de Marcillac. Ce travail coopératif est aujourd'hui en ligne sur le site «Monuments de mémoire».

L'exposition propose aussi des travaux effectués par des élèves de cinquième impliqués dans un Itinéraire de découverte consacré à la Grande Guerre. Dans ce cadre, les élèves ont porté un double regard : un premier sur les caractéristiques de la tranchée (la réalisation d'une maquette, le travail explicatif, la découverte des journaux des tranchées…) et un deuxième sur l'impact de la Grande Guerre dans le Vallon. Cette histoire locale est enrichie par des extraits de l'œuvre d'Henri Mouly «En tutant lo grelh», étudiés par les élèves occitanistes de troisième. Dans cette œuvre, Henri Mouly raconte son amitié avec Eugène Séguret et les souffrances endurées lorsqu'ils étaient au front.

Diffusé sur Radio Totem

Ce travail restitué lors d'un enregistrement avec les élèves occitanistes de Kervallon pour l'émission «D'Aici, d'alai» sera diffusé sur Radio Totem ce dimanche 7 juin, de 8 heures à 9 heures. Des panneaux réalisés par les élèves de l'école de Clairvaux sur la vie quotidienne au début du siècle complètent cette exposition. Il s'agit là d'une première étape d'un projet qui doit se poursuivre au collège Kervallon tout au long des commémorations du centenaire de la Grande Guerre. On peut aujourd'hui féliciter les élèves pour leur investissement et la qualité de leur travail ainsi que les enseignants pour la mise en place de cette coopération école-collège.

La Dépêche du Midi

Catégories
  • juin 2015