En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le blog littéraire des 3e

"A l'Ouest rien de nouveau" d'Erich Maria Remarque (Malik et Manon)

Publié le jeudi 11 décembre 2014 13:49 - Mis à jour le jeudi 22 janvier 2015 13:53

Ce livre est le témoignage d'un soldat allemand nommé Paul. C'est en réalité, un roman pacifiste, réaliste et bouleversant. Paul nous raconte son vécu au front durant la Guerre de 1914-1918. Le narrateur connaît l’atrocité de la guerre et les nombreuses victimes qu'elle engendre. Il nous réaffirme que la guerre prend tout, qu'elle n'épargne rien. Cependant ce dernier nous dévoile le lien d'amitié qui naît au sein des tranchées et qui forme une solidarité permettant aux soldats de surmonter l'horreur et de supporter les pertes d'êtres qui leur sont chers. Malheureusement, lorsque les soldats ont vécu une longue période au front, on peut les comparer à des « hommes-bêtes » et quand ces derniers le quittent ou retournent chez eux en permission, ils n'arrivent plus à trouver leur place et sont déboussolés.

Ce livre est très intéressant ! En effet, il nous dévoile l’atrocité de la guerre, l'horreur des tranchées, la vie quotidienne des soldats, le manque d'hygiène et le lien que créent les combattants entre eux : ce lien d'amitié qui les unit et les rend plus fort face à la guerre. De plus, le fait que ce livre raconte la vie d'un soldat allemand est d'autant plus intéressant car cela peut nous donner un autre point de vue sur la guerre que celui que l'on a l'habitude d'entendre. Mais, finalement, que l'on soit soldat allemand ou soldat français, la vie à la guerre est la même : meurtrière, atroce et dévastatrice.