En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Citoyenneté

Le formateur relais anti-drogues à la rencontre des élèves de 4e

Par Vie scolaire, publié le mercredi 25 avril 2018 18:39 - Mis à jour le mercredi 25 avril 2018 18:39
IMG_1888.JPG
Dans le cadre du parcours citoyen et du programme d'éducation à la santé et citoyenneté, M. ANTOINE et M. CAROUX sont venus à la rencontre des élèves...

Il y a quelques jours, une intervention a été organisée par l'infirmière scolaire de Kervallon, Mme COUDERC, dans le cadre du Programme et des parcours initiés par Comité d’Education à la Santé et la Citoyenneté (CESC) du collège , auprès des élèves de 4ème, afin de leur faire mieux entrevoir les dangers des drogues.

Accompagné par l'adjudant CAROUX représentant la brigade de Marcillac, M. ANTOINE, Formateur Relais Anti-Drogues de la gendarmerie de Laissac, a ainsi expliqué les risques encourus concernant la prise de produits dits licites, bien que règlementés (comme le tabac ou l'alcool), mais aussi illicites. Selon lui, c'est « le cadre législatif qui donne une première réponse face à un comportement déviant, et mon rôle est de le rappeler mais il faut également insister sur les risques graves liés à la santé ». M. ANTOINE veut « donner des clés pour que chaque individu lorsqu'il sera face à ces produits, puisse faire le bon choix, et gérer le problème auquel il s'expose ».

Souvent confronté, de par son métier, à des situations dramatiques, où les ados ont pris des risques inconsidérés et parfois la vie de leurs amis, il veut transmettre un message préventif fort de sens, où « chacun peut agir et décider de prendre la bonne option ». A partir d'outils divers (lunettes de simulation d'état alcoolique ou cannabique) le spécialiste informe et dialogue : « l'utilisation de ces substances, engendre souvent souffrance et détresse ». puis, par des supports vidéos, M. ANTOINE souhaite « que les élèves anticipent et se fixent leurs propres limites, dans leur rapport à la société, ses lois et aux autres ».

Au terme de discussions riches en enseignement, les collégiens de Kervallon ont une meilleure connaissance et lisibilité des dangers de ces produits. M. ANTOINE espère que ces échanges porteront leur fruits, et amèneront une réflexion personnelle et responsable face à une attitude qui peut potentiellement faire basculer sa vie toute entière. « Rester soi-même malgré la pression du groupe, se comporter de manière responsable et civique », les élèves semblent avoir « accroché » au message et chacun a pu reconnaître ainsi, l'utilité d'une telle intervention, pour de futurs citoyens.

Enfin, dans le cadre du parcours avenir, que construit chaque élève au collège, il a, en compagnie de M. CAROUX rencontré et evoqué son métier auprès des collégiens intéressés.